Liste des membres

Liste des membres fondateurs de MASALA

  • Marion AMALRIC (coord. thème 4)
  • Yann BALOUIN
  • Cécile BAZART (coord. thème 3)
  • Elise BECK
  • Nicolas BECU (coord. MASALA + coord. thème 4)
  • Xavier BERTIN
  • François BERTRAND (coord. thème 2)
  • François  BOUSQUET (coord. thème 1)
  • Stéphane COSTA
  • Pierre-Yves HARDY
  • Nicole LAUTREDOU-AUDOUY
  • Nathalie LONG (coord. thème 3)
  • Catherine MEUR-FEREC
  • Lucile MINEO-KLEINER
  • Hélène REY-VALETTE (coord. thème 1)
  • Guillaume RIEU
  • Nicolas ROCLE (coord. thème 2)
  • Denis SALLES
  • Didier VYE

 

Liste des membres du consortium AdaptaCôte

  • Marion AMALRIC est maître de conférences en géographie à l’Université de Tours et membre du laboratoire CITERES UMR 7324 CNRS. Ses travaux portent notamment sur les représentations sociales de l’environnement et de leur répercussion dans les relations des sociétés au risque. Ses récentes recherches ont porté sur la mise en œuvre de jeux sérieux de simulation participative de sensibilisation au risque de submersion sur la côte Atlantique (LittoSIM).

 

  • Nicolas BECU est chercheur en géographie au CNRS au sein l’UMR 7266 LIttoral, ENvironnement et Sociétés (CNRS- La Rochelle Université). Son domaine de recherche est la simulation participative appliquée à la gestion de l’environnement. Au travers de ce prisme, il étudie les interactions société-environnement et les processus d’accompagnement au changement. Ses travaux portent notamment sur l’usage de la simulation participative appliquée à la gestion du risque de submersion marine (projet LittoSIM). https://lienss.univ-larochelle.fr/Becu-Nicolas-CR

 

  • François BERTRAND est chercheur en aménagement de l’espace au sein de l’association Etudes Recherches Actions pour le Climat l’Environnement et la Société (ERACLES). Il est associé à l’UMR CITERES (CNRS/Université de Tours). Ses travaux analysent les formes et les évolutions de l’action publique locale face au problème du changement climatique : les stratégies et politiques climatiques territoriales, la compréhension et la représentation des effets du changement climatique aux échelles locales, les initiatives d’adaptation… Sa bibliographie et ses publications sont accessibles ici : https://cv.archives-ouvertes.fr/francoisbertrand. Page personnelle : http://citeres.univ-tours.fr/spip.php?article1166.

 

  • Stéphane COSTA est Professeur de Géographie Physique à l’Université de Caen Normandie, UMR-CNRS-LETG Caen Géophen (Géographie Physique et Environnement). Son domaine de recherche concerne la dynamique des milieux littoraux et des risques associés (érosion côtière et submersion de tempête). Les différents programmes de recherche auxquels il participe ou pilote s’articulent autour de la quantification de la mobilité des rivages et des forçages responsables, ainsi que des impacts sur les sociétés (risques naturels, mitigation, adaptation). Il est Président du Conseil Scientifique de la Stratégie Nationale de Gestion Intégrée du Trait de Côte (Ministère de la transition écologique) depuis 2013 mais également du Réseau d’Observation du Littoral Normand et des Hauts de France (ROL) depuis 2010. 

 

  • Nicole LAUTREDOU-AUDOUY est Ingénieure de Recherche CNRS, Centre économie de l’environnement de Montpellier (CEE-M). Biologiste de formation spécialisée depuis quelques années sur les problématiques de résilience des territoires littoraux. Étude des processus de transition et d’adaptation au changement climatique concernant les risques d’érosion et de submersion marine, perceptions et mesures d’adaptation, les conditions de participation et d’apprentissage de ces politiques. Ces recherches sont menées dans le cadre de projets de recherche pluridisciplinaires, à partir d’enquêtes de terrains à différentes échelles, locales et nationales. http://www.cee-m.fr/member/lautredou-audouy-nicole/

 

  • Hélène REY-VALETTE est maître de conférences en économie à l’Université de Montpellier (Laboratoire CEE-M). Ses recherches portent sur la gestion intégrée et concertée des territoires littoraux, les perceptions et la gestion des risques d’érosion et de submersion et plus généralement l’adaptation des territoires littoraux à la montée du niveau de la mer. Depuis une dizaine d’années, elle a mené plusieurs enquêtes visant à appréhender les perceptions des risques d’érosion et de submersion, les déterminants des comportements individuels de résistance ou d’adaptation (biais d’optimisme, déni, information, normes, émotions) et les conditions de gouvernance et d’acceptabilité à la mise en œuvre de politiques de relocalisation, notamment en lien avec les principes de justice priorisés par les habitants et l’importance des solidarités territoriales entre communes littorales et non littorales. Elle a participé au groupe d’expert de la Stratégie nationale du trait de côte (2010 à 2011) et au Comité national de suivi de cette stratégie depuis 2016.

 

  • Nicolas ROCLE est chercheur en sociologie au centre Irstea de Bordeaux. Ses travaux portent sur les politiques d’adaptation au changement climatique sur les littoraux français et européens. Il étudie en particulier les formes d’expérimentation et d’innovation pour l’adaptation des territoires, ainsi que les évolutions politiques et institutionnelles autour de l’aménagement et de la gestion des littoraux français. Page personnelle : https://www.irstea.fr/fr/rocle

 

  • Didier VYE est Maître de conférences en géographie et aménagement au sein l’UMR 7266 LIttoral, ENvironnement et Sociétés (CNRS- La Rochelle Université). Ses travaux portent sur l’attractivité résidentielle et touristique des littoraux, en particulier des villes côtières françaises. Sa démarche consiste à analyser les mobilités spatiales et la relation au lieu des populations littorales pour mieux comprendre les logiques de gouvernance et les processus d’adaptation des territoires littoraux dans un contexte de changements globaux. Lien vers page personnelle : http://lienss.univ-larochelle.fr/Vye-Didier-MCF