Collectif de recherche AdaptaCôte

Thème 4 : Apprentissage social et accompagnement de l’adaptation

Une analyse comparative a été menée entre différents dispositifs d’accompagnement et d’apprentissage social pour l’adaptation des territoires aux risques littoraux. Elle permet de caractériser la dimension expérimentale de ces dispositifs et l’association quasi systématique de scientifiques et d’acteurs locaux (dimension participative). Cette analyse croisée a permis de distinguer des caractéristiques descriptives des dispositifs, les conceptions sous-jacentes de l’adaptation (ajustement, réforme, transformation…), les modalités d’intégration dans le processus décisionnel, les types de connaissances mobilisées et d’hybridation des savoirs, les protocoles d’évaluation, ainsi que les effets observés de ces dispositifs et leurs limites. L’analyse détaillée a permis, suite à une revue de littérature dédiée, de distinguer différentes formes d’apprentissages et d’évaluer les facteurs (explicatifs) qui renforcent ou restreignent les capacités et l’apprentissage social pour l’accompagnement à l’adaptation au changement climatique.

Thème 5 : Scénarios et trajectoires d’adaptation

L’élaboration de scénarios d’adaptation au changement climatique se heurte tantôt à un manque de contextualisation, tantôt à une quantité démesurée d’informations à intégrer. L’objectif du thème 5 était, sur la base des travaux conduits dans les thèmes 1 à 4, de formaliser des méta-scénarios de mise en œuvre de l’adaptation des territoires face aux risques littoraux qui soient pertinents pour différents types de territoires.

Pour ce faire, des archétypes de territoires littoraux en France ont été élaborés en fonction de composantes physiques, urbanistiques, historiques, sociodémographiques et économiques. Pour chacun de ces archétypes, des trajectoires d’évolution possibles ont été définies sur la base des connaissances et des expertises du collectif, ainsi qu’en fonction d’hypothèses sur les différentes variables retenues comme motrices pour les systèmes considérés (gouvernance, économie territoriale, inégalités et solidarités territoriales… mais aussi variables plus exogènes comme une réforme du système assurantiel, etc.).

Schématisation chorématique des archétypes littoraux :

Grande métropole

Littoral périurbain et touristique

Ville balnéaire renommée « écrins »

Petite ou moyenne ville rurale à dominante productive

Station balnéaire rurale et son bourg distant en rétro-littoral

Système insulaire

Thème 1 : Perceptions, représentations sociales des risques et attachement au lieu

Un inventaire de l’ensemble des enquêtes réalisées auprès des usagers du littoral sur la thématique de la perception/acceptabilité du risque de submersion a été réalisé. 15 enquêtes réalisées entre 2006 et 2017 ont été recensées (soit plus de 20.000 personnes enquêtées sur les 3 façades maritimes de l’hexagone) et les questionnaires utilisés ont été catalogués.

Le croisement des travaux a permis de distinguer 3 « groupes de facteurs sociétaux » clés dans la définition du contexte social de l’adaptation : l’attachement des usagers au lieu de vie et de résidence, les perceptions et représentations sociales des risques et enfin la perception des mesures d’adaptation.

Thème 2 : “Gouvernance et jeux d’acteurs multi-échelles”

L’objectif principal de ce thème était de caractériser et de dresser une typologie des principaux processus de gouvernance des territoires littoraux, selon les structurations institutionnelles particulières, les situations politiques, les compositions sociologiques des populations, les choix stratégiques d’aménagement, etc.

Pour ce faire, une grille d’analyse a été bâtie pour identifier les variables déterminantes des « arrangements institutionnels » à l’échelle de territoires littoraux connus et analysés par les membres du groupe. L’identification de ces variables clés a permis de contribuer à construire les méta-scénarios (cf. thème 5).

De plus, parmi les dimensions politiques structurantes, un focus a été opéré sur le rôle de la prospective comme vecteur potentiel de « récits d’action publique » : une comparaison de quatre exercices de prospective littorale a été menée afin d’analyser dans quelle mesure ces exercices constituaient (ou non) des moments charnières de production et de diffusion de discours territoriaux sur l’adaptation des littoraux aux effets du changement climatique (un projet de publication est en cours).

1ère conférence internationale sur le repli stratégique en zones côtières, New-York, Columbia University, 19-21 juin 2019

At What Point Managed Retreat? Resilience Building in the Coastal Zone

Organized by the Climate Adaptation Initiative at Columbia University’s Earth Institute, this conference will address a range of issues facing coastal communities in the United States and around the world as sea levels rise and coastal flooding becomes more frequent and intense. The science around retreat is still ill-defined, and policy discussions remain contentious. This conference will bring together thought leaders on this topic to advance the science and policy dialogue. The conference will be of interest to academics, planners, practitioners, and industry representatives from sectors such as real estate and insurance.

AdaptaCôte

Le carnet AdaptaCôte vise à partager les activités d’un ensemble de chercheurs issus des SHS, qui travaillent sur les questions d’adaptation au changement climatique des territoires littoraux, en France et avec une ouverture progressive sur des terrains étrangers.

La nécessité de ce carnet repose d’une part sur le nombre de collaborateurs de ce réseau informel, une trentaine de personnes, qui nécessite une mise en commun facilitée des données existantes, ainsi qu’une interface de blog pour assurer la veille et le partage. D’autre part, le consortium, initialement constitué dans le cadre d’un projet exploratoire intitulé MASALA, souhaite diffuser et partager, à travers ce carnet, des résultats de recherche existants, des résultats à venir issus de la mise en commun de données recueillies lors de précédents programmes de recherche, ainsi que des informations et actualités plus générales sur ces thématiques de travail.

En termes de contenu, les pages du carnet pourront à la fois proposer des résultats validés (et publiés), des liens vers des articles, des communications existantes, mais aussi rendre compte des activités du consortium, ainsi que des rubriques telles qu’actualités, partage de bibliographie, etc.